Raymond Tétart



Né un dimanche matin l’année du Front Populaire, ma vie était tout naturellement destinée à m’occuper de loisirs créatifs à la plus large diffusion possible; l’Art par exemple. . Mais, dans ce domaine, mes talents tardant à se manifester, j’ai suivi le vieux conseil: “ce que tu sais faire, fais le; sinon enseigne le” J’ai donc enseigné la Géographie, l’ Histoire et, finalement et pendant 20 ans, l’Histoire de l’Art à l’Université de Provence. L’heure de la retraite venue, une autre Université a fait appel à moi; c’est à Forcalquier, “Graines de savoirs”, une Université, populaire elle aussi, comme l’était le Front de ma naissance. Le destin je vous disais…